Aravis - 1Aravis - 2Aravis - 3

La région

Fort d’un esprit familial doublé d’une excellente accessibilité, ce territoire niché entre le lac d’Annecy et la chaîne du mont Blanc présente de nombreux attraits en toute saison. Les pistes des quatre stations-phares (La Clusaz, Le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt) pourront satisfaire les skieurs de tous niveaux. Un nombre croissant d’acquéreurs découvrent peu à peu le charme de la vie dans le massif des Aravis. Grâce à une publicité accrue dans le Royaume-Uni, les stations de sports d’hiver se positionnent progressivement comme une réelle alternative à d’autres secteurs plus rebattus. De par leur atmosphère traditionnelle au sein d’un paysage verdoyant et ondoyant, les villes et villages alentour se différencient positivement de certaines autres localités de plus haute altitude. La population locale ne semble pas dépendre exclusivement du tourisme. L’agriculture occupe une place importante, qui se manifeste tout particulièrement en été lorsque coutumes et traditions sont mises à l’honneur dans les festivals de la région. En développant une gamme toujours plus riche d'attractions touristiques, les stations des Aravis parviennent sans doute mieux qu’ailleurs dans les Alpes à demeurer attractives tout au long de l’année. La florissante saison estivale offre de multiples possibilités pour les adeptes de parapentisme et de cyclisme, sans oublier les charmants itinéraires de randonnée pédestre. Quant aux enfants, ils ne sont pas en reste avec une multitude d’installations de loisirs à leur disposition.

Le marché

Fourchettes de prix

(k€/m²)

La carte

Les principales localités

La Clusaz (1100 m d’altitude, 1800 habitants)

La Clusaz est un authentique village savoyard dont les origines remontent au XVe siècle. Située à seulement 20 km d’Annecy et de son lac, elle attire depuis longtemps les skieurs annéciens et genevois en week-end ou en vacances. Moins connue des touristes étrangers que certaines localités voisines, elle profite néanmoins actuellement d’un élan d’intérêt amplement mérité. La Clusaz est une assez grande station qui englobe cinq montagnes et totalise 132 km de pistes avec une altitude maximale de 2600 m. Le secteur de Beauregard est particulièrement adapté pour les débutants et les jeunes enfants, tandis que La Balme saura combler les skieurs confirmés. Enfin, le fait de pouvoir regagner directement le village à ski lui confère un charme unique.

Le Grand-Bornand (1000 m d’altitude, 1900 habitants)

Cette agréable petite station nichée dans une vallée encaissée est structurée autour de deux pôles : le vieux bourg du Grand-Bornand et Chinaillon. Le village demeure enraciné dans la tradition savoyarde. Un marché fermier se tient encore chaque mercredi matin dans le centre. On y trouve de charmants alpages et vieux chalets traditionnels disposant, pour nombre d’entre eux, d’une vue magnifique sur le panorama montagneux. De par leur proximité avec un beau domaine skiable (qui séduira notamment les skieurs de niveau intermédiaire) et leur rareté sur le marché, de tels biens se vendent rapidement. Chinaillon ressemble davantage à un quartier moderne d’hôtels et de restaurants plutôt qu’à un village typique. Il bénéficie d’un accès optimal aux pistes de ski alpin et d'une vie nocturne légèrement plus animée qu’au village en aval.

Manigod (950 m d’altitude, 600 habitants)

Le pittoresque village de Manigod offre, au niveau local, quelques belles possibilités de ski sur de charmantes pistes bordées d’arbres. On trouve également alentour, à La Clusaz, un domaine skiable plus étendu. Le marché immobilier, dominé par de beaux chalets anciens, affiche des prix supérieurs à ceux d’autres villages caractérisés par des typologies de logement plus variées.

Saint-Jean-de-Sixt (960 m d’altitude, 850 habitants)

Saint-Jean-de-Sixt ne représente guère plus qu’un ensemble de chalets traditionnels et d’agréables hôtels regroupés autour d’un carrefour, à mi-chemin entre La Clusaz et Le Grand-Bornand. Sur une colline voisine, deux téléskis desservent de courtes pistes de niveaux vert, bleu et rouge. Si vous êtes en quête de sensations plus fortes, il vous suffit de parcourir 3 km en voiture pour rejoindre Le Grand-Bornand ou La Clusaz.